Cie Les Nuits Claires & Cie Agnello Crotche

La Compagnie Agnello (Bruxelles) et la compagnie Les Nuits Claires (Villeneuve lès Maguelone) sont dirigées par deux femmes : Aurélie Namur, auteure et comédienne et Félicie Artaud, metteuse en scène et comédienne. C’est après des études en Lettres Supérieures (l’une à Montpellier l’autre à Bordeaux) qu’elles obtiennent une licence de Lettres Modernes et commencent leur formation théâtrale. L’une est issue du conservatoire National supérieur d’Art Dramatique de Paris, l’autre s’est formée à l’INSAS de
Bruxelles. C’est en Italie qu’elles se rencontrent en travaillant avec le metteur en scène Pippo Delbono.
En leur posant les principes d’une dramaturgie du corps, cette expérience marque profondément leur pratique du théâtre.
L’acte de naissance des compagnies sera la création du spectacle Et blanche aussi. Va suivre le spectacle jeune public Mon Géant (récompensé aux Rencontres de Huy (Belgique) : Prix d’interprétation à Aurélie Namur dans le rôle de Jeanne et Coup de foudre de la Presse). Viennent ensuite, les spectacles le Voyage égaré, On se suivra de près et Isabelle 100 visages (création en janvier 2015). Enfin, des formes courtes telles Le mode d’emploi de la femme parfaite, mais aussi La femme vautour, Dribble ! et
le Grand Jour.
L’association des compagnies Agnello et Les Nuits Claires permet une diffusion aujourd’hui européenne ainsi qu’une ouverture et une richesse culturelle précieuses.
Deux lignes artistiques sous-tendent leur travail.
D’abord, la volonté de constituer un répertoire qui s’étoffe d’année en année afin que les oeuvres anciennes se régénèrent au contact des nouvelles, mais aussi mûrissent et s’enrichissent avec le temps.
D’autre part, le désir de faire émerger des créations originales écrites par Aurélie Namur et mises en scène par Félicie Artaud. Cette synergie entre une auteure et une metteuse en scène permet la création d’oeuvres dramatiques inédites mais aussi l’intégration au sein du texte d’une véritable écriture qui pense le plateau. Les pièces de Aurélie Namur sont éditées par Emile Lansman. Deux de ses pièces ont été traduites et jouées en allemand : Et Blanche aussi dans le cadre du Theaterfest de Saint Vith et Le voyage égaré pour le festival primeur de Saarbrücken (la lecture/spectacle a été enregistré à cette occasion pour France Culture).